De L’ENFE « R » quotidien AU CHAOS encore ce 24 octobre, pour 8 mesures de sauvetage en urgence…

Signons la pétition: http://chng.it/bd9sGZCW5J

Elle est au bout du bout, en fin de course. Les directions IDFM et R SNCF ont beau expliquer tout faire, les limites sont atteintes. Les usagers ont droit à la vérité car rien ne progressera si la saturation du réseau n’est pas anticipée (100.000 voyageurs atteints d’ici 5 ans).

Les rapiéçages ont leur limite et seul un grand plan quinquennal d’urgence 2020-2025 prévoyant la décongestion du nœud ferroviaire de Bercy (250M€) et une commande de rames dans un volume suffisant (coût unitaire 14M€) permettront d’éviter l’enclavement du sud Seine et Marne et de proposer des conditions de transport décentes aux heures de pointe, de modifier les horaires, voire d’en obtenir des supplémentaires pour augmenter les cadencements afin de répondre à la demande sur les grands axes Montargis, Nemours et Montereau et diminuer l’utilisation des véhicules individuels.

… En pleine heure de pointe 75.000 voyageurs entassés, des dizaines de trains en retard, cumul de crises, une ligne à bout de souffle qu’IDFM et SNCF sont incapables d’organiser pour faire face aux défis présents et ceux de demain. La seule réponse, le 30 janvier à Avon face aux directions IDFM et R:

http://www.leparisien.fr/…/avon-les-usagers-de-la-ligne-r-e…

8 MESURES DE SAUVETAGE…

1: Accès au remboursement du Navigo en cas de prestation défectueuse: IDFM se moque des usagers en proposant un dispositif d’indemnisation insuffisant (pour ne pas dire inexistant). Le taux de référence doit donc être celui contractuel soit 93% au mois par mois alors que la Région tente justement de remettre le voyageur au cœur du dispositif contractuel en replaçant la qualité de service en priorité…
https://data.sncf.com/…/ponctualite-mensuelle-tran…/analyze/
https://www.iledefrance-mobilites.fr/…/la-qualite-de-servi…/
https://www.iledefrance-mobilites.fr/…/BQST_4e-trimestre-20…

2: Rouvrir les carnets de commande de rames supplémentaires (14M€ l’unité) auprès de la SNCF pour absorber les 100.000 voyageurs à venir pour voyager à l’heure, et assis
3: Un grand plan quinquennal d’urgence pour sauver notre ligne à bout de souffle:
4: Des trains composés minimum de 2 rames aux heures creuses avec WC surtout et pourquoi pas Wifi / tablettes pour les « télé travailleurs » puis 3 rames aux heures de pointe (Arrivées à Paris tranche 6H00 à 10H00 – Fréquence 15mn sur le tronc commun dès Moret – Départ Paris tranche 16H30 à 21H30 – Fréquence 15mn sur le tronc commun jusqu’à Moret)
5: Plusieurs dessertes directes de Paris via la ligne bis (Héricy…)
6: La suppression du nœud ferroviaire de Bercy (250M€ de travaux à lancer au plus tôt)
7: Des communications directes et compréhensibles du centre opérationnel des trains avec les usagers (rames et gares) en cas de crise avec un dispositif de cellule de crise H24 en cas d’incident sur le réseau
8: Des services de maintenance et conducteurs cheminots en effectifs adaptés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *