Le remboursement de la grève de fin 2019

Edit le 8 janvier: l’abonnement Navigo sera intégralement remboursé pour le mois de décembre, pour ceux qui en feront la demande sur le site http://mondedommagementnavigo.com (site pas encore accessible). On détaille plus bas pourquoi ce système contrairement à ce qui est prévu au contrat.

Dernière mise à jour le 4 janvier

Lorsqu’arrivera enfin la fin de la grève, tout le monde pourra souffler et reprendre le train-train quotidien.

Bon, c’est pas tout ça, mais on aimerait bien être remboursés de tout ce que ça nous a coûté ! En vrac, un pass Navigo inutilisable et inutilisé, les taxis qu’on a dû prendre pour compenser, les frais de garde en plus, etc. Sans parler des jours sans solde, etc. Alors, comment qu’on fait pour se faire rembourser ??

D’abord, on va vous expliquer ce que Transilien (et la RATP) sont censées faire en période de grève et les « sanctions » associées, ensuite comment nous usagers on peut en bénéficier, et enfin que fait-on pour tout le reste.

1. Les obligations contractuelles de Transilien (et de la RATP)

A. Les obligations de service

En Île de France, la circulation des métros, bus, tramways, RER et Transiliens se fait dans le cadre d’un contrat sur 5 ans entre la RATP et Ile de France Mobilités (IDFM) d’un côté, (fin du contrat fin 2020) et sur 4 ans entre la SNCF et IDFM de l’autre (fin du contrat fin 2019, le suivant est toujours en cours de négociation pour la période 2020-2023). Pour ceux que la lecture intéresse, le contrat IDFM – SNCF pour la période 2016-2019 est disponible ici.

Dans ce contrat, il y a bien évidemment pas mal d’obligations pour les deux opérateurs, et notamment des obligations de service, y compris lors des situations perturbées, incluant les grèves (c’est défini à l’article 13). Ainsi, la SNCF doit, a minima, prévoir un niveau de service équivalent à au moins 33% du niveau en situation normale, soit 1 train sur 3 (sur la ligne R, à chaque situation perturbée, on est très souvent en-dessous). Pour la RATP, l’exigence de service est de 50% (article 26).

A noter que, en période de grève, la SNCF (et la RATP) n’est plus tenu de respecter les objectifs de ponctualité définis par IDFM (fin de l’article 13-1), qui sont de 93% de voyageurs à l’heure ou avec moins de 5 min de retard pour la ligne R. Mais elle a cette autre obligation de 33% de trains en service.

B. Les sanctions associées

Le contrat stipule que la SNCF doit rembourser les usagers si elle ne peut pas mettre en place le plan de transport adapté (c’est-à-dire un service au moins égal à 33% du service normal) ou si celui-ci n’est pas respecté à cause de la SNCF (on oublie donc en cas de chutes d’arbres, de heurt d’animaux, de panne d’un train de fret …).

Précision: cela s’applique branche par branche. Ainsi, sur notre ligne, Paris-Melun est une branche, Melun-Moret une autre, Moret-Montereau une 3e, Moret-Montargis une 4e et Melun-Montereau par Héricy une 5e. Mais pour éviter les prises de tête, dans la suite de l’article, on ne regardera que la ligne entière.

A noter aussi que les situations peuvent être plus complexes lorsque les usagers prennent des correspondances (Transilien R + RER A par ex.), et ce n’est pas clair dans le contrat.

Bref, dit autrement, en cas de service dégradé comme on l’a vécu au printemps 2018, ainsi qu’à la fin 2019, où seulement de très rares trains ont circulé (soit largement moins de 33%), la SNCF se retrouve donc en défaut et doit donc rembourser directement les usagers.

2. A quoi peut-on s’attendre alors ?

A. Contractuellement

Contractuellement, la SNCF doit rembourser de la manière suivante en fonction du « billet » de l’usager:

  • Navigo annuel et Imagine’R: lors du payement du mois M+1 suivant celui de la grève, il y aura une réduction correspondant au pourcentage de jours du mois M où il y avait grève. Exemple: si, pendant la moitié d’un mois, il y a eu moins de 33% de trains sur notre ligne à cause d’une grève, on ne sera débité à la mensualité suivante que de 50% du tarif complet
  • Navigo mensuel: le mois suivant, le prix de l’abonnement disponible en gare sera réduit de la même proportion. Exemple: si, pendant les trois quarts d’un mois, il y a eu moins de 33% de trains sur notre ligne à cause d’une grève, le prix du Navigo mensuel du mois suivant sera égal à un quart du prix normal
  • Navigo hebdomadaire: la semaine suivante, le prix de l’abonnement disponible en gare sera réduit de la même proportion. Exemple: si, pendant la moitié d’une semaine, il y a eu moins de 33% de trains sur notre ligne à cause d’une grève, le prix du Navigo hebdomadaire de la semaine suivante sera divisé par deux

Voici pour nous les grands oubliés de ce fonctionnement:

  • Les usagers qui n’ont pas pris de Navigo mensuel ou hebdomadaire à cause de la grève ne seront jamais remboursés
  • Les usagers qui ne renouvellent pas leur abonnement mensuel ou hebdomadaire à cause de la grève ou pour d’autres raisons (personnelles, professionnelles, …) ne seront jamais remboursés non plus (parce que c’est bien connu, on achète un Navigo hebdomadaire pour le plaisir d’en racheter un autre la semaine suivante…)

A noter le cynisme du contrat lorsque l’usager a acheté un billet simple Transilien: « l’information donnée sur la perturbation, notamment en cas de grève, permet au client de choisir de ne pas voyager ce jour-là (et donc ne pas composter son titre de transport). Le billet (non composté) étant valable sur une longue période, il n’y a donc pas lieu de procéder au remboursement. ». Autrement dit, l’usager n’a qu’à se débrouiller autrement s’il veut vraiment voyager le jour J, mais il ne doit pas compter sur la SNCF pour voyager, ni sur un remboursement de celle-ci, que le billet soit composté ou non…

Par contre, il n’y a aucune obligation de rembourser tous les frais annexes engendrés par la grève: les frais de voiture (essence, parking, …) / taxis / VTC utilisés pour remplacer les transports manquants, les frais de garde supplémentaires pour enfants, et dans les cas extrêmes, les jours de congés sans solde qui doivent être pris par les salariés.

B. Et en pratique, comment ça va se passer ?

Déjà, les remboursements vont a priori être calculés et réalisés une fois la grève terminée, pas avant.

Ensuite, pour cette grève, il semble qu’IDFM souhaiterait que les usagers s’inscrivent sur une plate-forme Internet dédiée pour obtenir leur remboursement, ce qui permettrait d’éviter de devoir gérer des situations plus compliquées contractuellement (on parlait justement des cas avec correspondance): pour tout le monde le même remboursement, « et basta ». Reste à définir le montant de celui-ci, cf. le point suivant.

Ces deux points (remboursement post-grève et non diminution du prix) ne sont donc pas conformes au contrat. Les deux inconvénients que nous y voyons pour nous, c’est qu’il faut attendre un peu plus longtemps pour obtenir les remboursements et que l’usager doit réaliser lui-même la démarche, sinon il n’obtiendra rien.

A noter que les usagers payeront donc les mêmes tarifs pour les mois suivants (que ce soit pour le pass annuel, mensuel ou hebdomadaire) alors que les remboursements ne seront pas encore effectifs et que la grève encore active en janvier.

C. Quel montant on peut être sûr d’avoir / espérer ?

L’expérience nous montre qu’au printemps 2018, sur notre ligne, la SNCF avait remboursé 50% du Navigo annuel pour les mois d’avril et mai (la grève a officiellement touché 40% des jours de ces trois mois, plus les jours de désorganisation). De plus, IDFM avait fait un remboursement supplémentaire de 25% sur ses fonds propres pour les usagers de la ligne R au vu des difficultés spécifiques sur notre ligne, soit un total de 75%. Les remboursements de la SNCF pour le Navigo annuel devaient se faire, comme le prévoit le contrat, par non-prélèvement de certains mois (août ou septembre, cela dépend des situations). Par contre, il n’y a rien eu en juin, ce qui n’était pas normal puisqu’il y avait toujours très peu de trains.

Devant un grand nombre d’usagers qui s’étaient plaints de ne pas avoir eu ces remboursements, nous avions fait une collecte de dossiers personnels qui nous avions transmis à IDFM pour règlement, et cela avait semble-t-il fonctionné lorsque les cas étaient justifiés. C’est quelque chose que nous continuerons de mettre en place si besoin.

Pour le mouvement social de fin 2019, vous l’avez peut-être entendu, la bataille de com sur ce sujet a déjà démarré (voir ici et ) pour savoir de combien sera ledit remboursement. Pour l’instant, la SNCF (et la RATP) a beau jeu d’indiquer que le remboursement se fera sur la base du contrat, alors que Valérie Pécresse, présidente d’IDFM, souhaite plus.

Voici les différentes situations suivant le billet de chaque usager.

1. Navigo annuel

Cela devrait être le cas « le plus simple ». Sur notre ligne, vu que le trafic a été (de loin !) inférieur à 33% pendant les jours de grève, nous devrions contractuellement avoir un remboursement au prorata des jours de grève. Ainsi, si les difficultés actuelles perdurent jusqu’au 1er janvier, alors les abonnés Navigo annuels devraient payer seulement 4/31 = 17% de la mensualité de janvier à cause de la grève en décembre (et sans préjuger de ce qui sera remboursé en février à cause du prolongement de la grève en janvier). Autrement dit, ce remboursement-là, nous devrions être assurés de le toucher. Cependant, il se fera exceptionnellement sous forme de remboursement et non sous forme de diminution de la mensualité de janvier comme prévu dans le contrat.

Mais Valérie Pécresse, présidente de la Région et donc d’Ile-de-France Mobilités, réclame à la SNCF le remboursement de tout le mois de décembre, alors que le contrat n’exige que 27/31=83%. C’est donc sur ce point que nous, usagers de la ligne R, sommes concernés par la « bataille » de com en cours.

A noter que pour les autres lignes, ce n’est pas si simple, puisque plusieurs lignes, voire plusieurs branches, ont eu plus que 33% de circulation… Le calcul est donc en théorie un peu plus compliqué pour ces lignes-là.

2. Navigo mensuel

Pour ce cas, la règle devrait être assez simple également: sur notre ligne, le prix du pass Navigo mensuel en janvier 2020 devrait au mieux être égal à 17%.

Ce que le contrat ne précise pas, c’est si ce prix sera valable pour tout le monde, ou seulement pour ceux qui justifient d’un pass Navigo mensuel en décembre 2019…

Si le dédommagement se fait sous forme de remboursement, comme on peut maintenant s’y attendre, tous les usagers qui peuvent justifier d’un abonnement mensuel en décembre 2019 devraient donc toucher entre 83% et 100% du prix.

3. Navigo hebdomadaire

Même règle également, mais d’une semaine sur l’autre (et avec la même incertitude), ce qui donnerait les prix suivants:

  • semaine du 2 décembre: 100% du prix théorique
  • semaine du 9 décembre: 43% du prix théorique (puisque la grève n’a touché que 4 jours de la semaine précédente)
  • semaine du 16 décembre (et suivantes): 0% du prix théorique

Si le dédommagement se fait sous forme de remboursement, comme on peut maintenant s’y attendre, tous les usagers qui peuvent justifier d’un abonnement hebdomadaire une semaine en décembre 2019 devraient donc toucher les remboursements suivants (pour un ticket du lundi au dimanche):

  • semaine du 25 novembre: 0% du prix théorique
  • semaine du 2 décembre: 43% du prix théorique
  • semaine du 9 décembre (et suivantes): 100% du prix théorique
3. Billet simple

Là, comme indiqué plus haut, aucun remboursement n’est prévu, puisque l’usager peut soi-disant décaler son voyage à un jour ultérieur et donc ne pas utiliser son billet le jour J.

Ce que le contrat ne dit pas, c’est ce qu’il se passe si le billet est composté un jour où la circulation est inférieure à 33%. On peut imaginer que la position de la SNCF est la suivante: comme le billet est composté, la personne a réussi à voyager, et donc il n’y a pas lieu d’y avoir un dédommagement de la part de la SNCF…

D. C’est gentil tout ça, mais mes frais exceptionnels ?

Hé oui, qui dit grève dit souvent frais exceptionnels: transport de secours (essence, parking, taxi,…), garde d’enfants, etc. Là-dessus, le contrat est clair: la SNCF ne doit RIEN !

Au collectif, on considère que cela n’est pas acceptable, car ces frais exceptionnels sont intégralement dus à la grève ! De plus, lors du mouvement social en octobre 2019, la SNCF avait créé un fonds d’indemnisation pour ces frais exceptionnels (voir ici) mais uniquement pour les clients du TGV ! (voir ). Rien pour nous usagers réguliers du Transilien…

Nous avons donc pris l’habitude de faire des réclamations auprès de la SNCF lors de chaque mouvement social afin d’exiger un remboursement de ces frais induits. C’est pour cela que nous vous demandons de bien garder toutes les factures de ces frais afin que nous puissions porter vos réclamations. Jusqu’à aujourd’hui, on est honnête: cela n’a jamais fonctionné. Mais c’est en portant encore et encore ce droit légitime que nous parviendrons un jour à obtenir gain de cause !

2019.12.03 – RÉUNION INTER USAGERS IDF

Étienne et Patrice ont représenté le collectif lors d’une réunion inter-usagers montée par l’association RER D Val de Seine. Pendant 3 heures, les représentations d’associations d’usagers ont discuté des problèmes communs à toutes les lignes, échangé sur les particularités locales et entamé une réflexion sur des modes d’actions.

I – TOUR DE TABLE

1. Associations et collectifs d’usagers des transports du sud Ile-de-France
RER D Val de Seine

LIGNE D : deux problèmes essentiels :

1/ Etoile de Corbeil et la coupure de la ligne

2/ Tunnel de Châtelet (commun RER D et RER B) – 32 trains par heure qui n’arrivent jamais à passer.

ADUMEC (RER D)

Recours juridique contre le SA 2019 de la ligne D – mais gros problème de conflit d’intérêt avec Stéphane Beaudet, IDFM, qui défend le SA 2019.

D-très insuffisant (RER D)

Agit un peu comme une association de défense de consommateurs, en défendant les cas particuliers d’usagers à base de recours juridiques (estimation de leurs indemnisations). Grande pratique du juridique. L’association est subventionnée par les communes du secteur.

SADUR (RER D)

Constate le même problème de rupture de charge à Corbeil & Juvisy. Demande à ce que les avancées profitent à tout le monde : améliorer la ponctualité sans pour autant renoncer aux trains directs, au confort et sans allongement de temps de parcours.

Collectif des usagers de la ligne R (ligne R)

Rappelle la tenue des états généraux sur la ligne en janvier. Le matériel bientôt commun avec la ligne D, sans toilettes, est inacceptable. La nécessité absolue du terrier de Bercy. Les trois volets Information, Ponctualité, Confort.

CODUT (ligne R)

Rappelle les problèmes de pannes récurrents, dépannages de fret mal gérés, problèmes de correspondances à Melun, conflits de circulation avec le fret. Demande un détournement par la R bis et des arrêts exceptionnels à Champagne sur Seine pour délester la ligne principale en cas de problème.

COURB (RER B)

Essentiellement le sud de la ligne B. Zone en plein développement économique et démographique alors que les trains sont toujours à un seul niveau (c’est la deuxième ligne la plus fréquentée d’Europe !) Pas de rames à deux étages prévues avant 2029. Demande le doublement du tunnel de Châtelet (tronçon commun avec la D – 32 trains par heure). Souffre de la priorisation politique du Charles de Gaulle Express. Amélioration horaires à partir de septembre 2020. Gros travaux notamment l’été, extrêmement impactants. Problème : le réseau Grand Paris Express vient se poser sur l’infrastructure du RER B. Il faut revaloriser l’existant.

Demande à ce que les alternatives d’associations d’usagers soient prises au sérieux et chiffrées.

2. Autres associations (autres secteurs ou autres zones géographiques)
Essonne Nature Environnement

Regrette que le transport quotidien soit sacrifié au profit du Grand Paris Express.

43 millions de déplacements en IDF en augmentation chaque année. Or les nouvelles lignes en projet ne désengorgeraient pas le réseau. Alerte : l’IDF ne peut plus accueillir autant d’emplois et autant d’habitants.

Rupture de charge RER D => on perd la notion historique de RER, faisant la liaison entre deux banlieues via Paris intra-muros. Temps de transports qui s’allongent de plus en plus. Tout financement est pour la métropole au détriment de la grande couronne. Dénonce le fait que de nouvelles lignes sont projetées dans zones non construites / rurales alors que la grande couronne est mal desservie.

Problème de la correspondance de la ligne de métro 15 : les gares de RER choisies ne sont pas adaptées, elle n’ont que deux voies.

L’antenne de Juvisy de cette association lutte contre le tramway T7 qui s’arrête à Athis Mons (3,7 km de Juvisy). Il a vocation à être prolongé jusqu’à Juvisy pour rejoindre les pôles Orly et Rungis – mais le coût est pharamineux et désastreux pour l’environnement. Énormément d’abattages d’arbre pour créer la tranchée du tunnel pour relier Juvisy. Implique la destruction d’un parc à Juvisy. 4 ans de travaux. 3,7 km pour 250 millions d’euros. Autres solutions proposées par l’association : le bus articulé électrique ou hydrogène, moins coûteux, plus rapide à mettre en place

PLUS DE TRAINS (ligne L, mais travaille aussi sur d’autres lignes)

Le sujet de la grande couronne nous rassemble tous. Trop de difficultés en bout de ligne. Grande couronne : moins de trains, plus de correspondances, des trajets qui se rallongent. Élus : que faites-vous pour la grande couronne ???

FNAUT

Gère les problèmes de tarification – se centre sur des sujets où il n’y a pas d’autres associations. Dénonce le fait que l’on passe en IDF d’une situation où il n’y avait pas de projet à une situation où il y a plein de projets dont beaucoup non pertinents => gros mur budgétaire. SNCF Réseau n’arrive pas à tenir les projets. La grande couronne n’a pas été suffisamment représentée. Mauvais choix dans les gares de correspondances.

II – ÉCHANGES DIVERS ENTRE LES ASSOCIATIONS

RER D Val de Seine insiste sur le fait que l’État et les élus régionaux (notamment présents à IDFM) agissent sans concertation avec les usagers. Souligne l’importance de reprendre la main face à IDFM, qui est aujourd’hui sous influence de RATP / SNCF. Évoque les soucis de conflits de circulation. Demande des moyens de maîtrise d’ouvrage. Plus de moyens pour la grande couronne.

Collectif ligne R souligne le fait que IDFM / SNCF se sert des associations d’usagers comme caution validante, alors qu’en réalité ces associations n’adhèrent pas aux solutions proposées.

RER D Val de Seine insiste sur la nécessité de crier son mécontentement et souligne la nécessité de s’unir.

UASPS Collectif de Saclay – s’oppose aux lignes 17 et 18, projets démesurés, des métros au milieu des champs. Des lobbies s’intéressent au Grand Paris Express car plus intéressant technologiquement alors que la priorité devrait être la régénération de l’existant.

La Vignette Du Respect – déséquilibre entre petite et grande couronne = désertification économique de la Grande Couronne.

III – LE RÉSUMÉ DU COLLECTIF

1. Problématiques et revendications entièrement partagées :

1/ Priorité à la grande couronne (banlieue lointaine / partie provinciale de l’IDF)

2/ Priorité à la régénération des infrastructures existantes plutôt qu’à la création de nouvelles qui viennent charger encore plus les infrastructures existantes

3/ Stop à la concentration des emplois et des habitations (programmes immobiliers) – Stop à l’hypercroissance démographique et économique de la région que les infrastructures ne supportent plus (manque de place, problème environnemental)

4/ IDFM n’écoute pas assez les associations d’usagers. La RATP et la SNCF ont systématiquement le dernier mot par rapport aux associations d’usagers, alors que celles-ci qui proposent des projets plus pertinents et parfois moins onéreux

5/ Demande l’abandon de certains projets coûteux du grand Paris, défendus par des lobbies peu représentatifs (l’ensemble des associations semble favorable à l’abandon des lignes 17 et 18 du métro, car l’impact environnemental et financier est beaucoup trop important par rapport aux potentiel d’usagers touché)

6/ CONFLITS DE CIRCULATION : priorisation des circulations voyageurs IDF par rapport au fret et aux circulations nationales notamment

7/ Prise en compte de la notion de correspondance en Ile-de-France (meilleure gestion de celles-ci sur l’ensemble des lignes)

2. Particularités locales

Nous pensons au collectif que doivent s’ajouter des particularités et des grands projets favorables a plusieurs lignes :

– Terrier de Bercy commun à R & D & Intercités & TER

– Doublement du tunnel Châtelet Gare du Nord commun aux lignes B et D (le plus chargé d’Europe)

– Renoncement à l’Etoile de Corbeil qui coupe les branches de la D avec de nouvelles correspondances mal gérées. Retour à la situation d’avant 2019 avec une régénération des infrastructures pour supporter les croisements à Corbeil et Juvisy

– Équipement en rames à deux étages de la ligne B (la deuxième ligne la plus chargée d’Europe en fréquentation)

3. Les moyens de se faire entendre :

– Exemple du collectif des usagers de la ligne R avec les États Généraux pour placer un échéancier et reprendre la main sur les projets structurels de transports en Ile-de-France, mais cette fois-ci au niveau régional (viser les élections régionales et non municipales)

– Tout type d’action forte (« invasion des gares », blocage des voies TGV, blocage des programmes immobiliers, manifestations devant des lieux symboliques).

Grèves : Situation et solutions de contournement en transports en commun

Cet article vous donne une mise à jour de la situation et vise à vous proposer des solutions de contournement par les transports en commun.

Pour rappel, ici la présentation de la grève, et là le kit de secours pour toute grève.

Tendance des prochains jours

Plus du tout de visibilité sur les vacances, mais aucune amélioration ne semble arriver…

Vendredi 20 décembre

Un très très léger mieux: 2 directs ajouté, un pour chaque branche.

Circulation des trains vendredi 20 décembre
  • Ligne R (incluant TER Bourgogne et Intercités Centre Val de Loire):

Rbis: 3 bus mis en place pour pallier un tout petit peu à l’absence de trains

  • Ligne D sur la branche Melun-Paris: Situation inchangée
Circulation des bus vendredi 20 décembre
  • Bus 34: Trafic normal avec mise en place du renforcement demandé par IDFM en heure de pointe. La compilation de tous ces bus est disponible ici (en jaune ceux ajoutés en renforcement)
    De plus, a priori, le bus de 22h30 est décalé à 23h pour correspondre avec le dernier RER D qui arrive à Melun à 22h40.
    De plus, un bus 34 spécial est ajouté pour faire la correspondance à Melun avec le Noctilien partant à 22h30 de Paris (départ aux alentours de minuit)
  • Bus 46: Trafic normal. Les horaires théoriques sont disponibles ici
  • Noctilien (N132 de Paris à Melun): trois bus ont été rajoutés à 22h30, 23h30 et 0h30 mais les bus ne vont pas plus loin que Melun. Un bus 34 spécial est mis en place en correspondance à Melun avec le Noctilien de 22h30, départ aux alentours de minuit
  • Montereau: la ville renouvelle son opération: mise en place de deux bus, départ de Montereau 6h et 6h30, et départs de Paris Gare de Lyon (esplanade Marcel Beynard) 18h et 19h
  • Bus SNCF travaux: malheureusement, il n’y en a pas cette semaine…

Jeudi 19 décembre

La situation reste similaire à hier

Circulation des trains jeudi 19 décembre
  • Ligne R (incluant TER Bourgogne et Intercités Centre Val de Loire):

Rbis: 3 bus mis en place pour pallier un tout petit peu à l’absence de trains

  • Ligne D sur la branche Melun-Paris: Situation inchangée
Circulation des bus jeudi 19 décembre
  • Bus 34: Trafic normal avec mise en place du renforcement demandé par IDFM en heure de pointe. La compilation de tous ces bus est disponible ici (en jaune ceux ajoutés en renforcement)
    De plus, a priori, le bus de 22h30 est décalé à 23h pour correspondre avec le dernier RER D qui arrive à Melun à 22h40.
    De plus, un bus 34 spécial est ajouté pour faire la correspondance à Melun avec le Noctilien partant à 22h30 de Paris (départ aux alentours de minuit)
  • Bus 46: Trafic normal. Les horaires théoriques sont disponibles ici
  • Noctilien (N132 de Paris à Melun): trois bus ont été rajoutés à 22h30, 23h30 et 0h30 mais les bus ne vont pas plus loin que Melun. Un bus 34 spécial est mis en place en correspondance à Melun avec le Noctilien de 22h30, départ aux alentours de minuit
  • Montereau: la ville renouvelle son opération: mise en place de deux bus, départ de Montereau 6h et 6h30, et départs de Paris Gare de Lyon (esplanade Marcel Beynard) 18h et 19h
  • Bus SNCF travaux: malheureusement, il n’y en a pas cette semaine…

Mercredi 18 décembre

Retour à la situation précédente, c’est-à-dire toujours aussi peu de trains, mais pas aussi horrible que mardi 17…

Circulation des trains mercredi 18 décembre
  • Ligne R (incluant TER Bourgogne et Intercités Centre Val de Loire):
  • Ligne D sur la branche Melun-Paris: Situation inchangée
Circulation des bus mercredi 18 décembre
  • Bus 34: Trafic normal avec mise en place du renforcement demandé par IDFM en heure de pointe. La compilation de tous ces bus est disponible ici (en jaune ceux ajoutés en renforcement)
    De plus, a priori, le bus de 22h30 est décalé à 23h pour correspondre avec le dernier RER D qui arrive à Melun à 22h40.
    De plus, un bus 34 spécial est ajouté pour faire la correspondance à Melun avec le Noctilien partant à 22h30 de Paris (départ aux alentours de minuit)
  • Bus 46: Trafic normal. Les horaires théoriques sont disponibles ici
  • Noctilien (N132 de Paris à Melun): trois bus ont été rajoutés à 22h30, 23h30 et 0h30 mais les bus ne vont pas plus loin que Melun. Un bus 34 spécial est mis en place en correspondance à Melun avec le Noctilien de 22h30, départ aux alentours de minuit
  • Montereau: la ville renouvelle son opération: mise en place de deux bus, départ de Montereau 6h et 6h30, et départs de Paris Gare de Lyon (esplanade Marcel Beynard) 18h et 19h
  • Bus SNCF travaux: malheureusement, il n’y en a pas cette semaine…

Mardi 17 décembre

Prévoir une journée plus difficile (si c’est encore possible) que les jours précédents…

Circulation des trains mardi 17 décembre
  • Ligne R (incluant TER Bourgogne et Intercités Centre Val de Loire):

Bien pire que lundi 16: que des trains sur la branche Montereau via Moret, toutes les horaires ci-dessous

  • Ligne D sur la branche Melun-Paris: Situation inchangée

Heure de pointe: un RER toutes les demi-heures
Sinon: un RER toutes les heures

Circulation des bus mardi 17 décembre
  • Bus 34: Trafic normal avec mise en place du renforcement demandé par IDFM en heure de pointe. La compilation de tous ces bus est disponible ici (en jaune ceux ajoutés en renforcement)
    De plus, a priori, le bus de 22h30 est décalé à 23h pour correspondre avec le dernier RER D qui arrive à Melun à 22h40.
    De plus, un bus 34 spécial est ajouté pour faire la correspondance à Melun avec le Noctilien partant à 22h30 de Paris (départ aux alentours de minuit)
  • Bus 46: Trafic normal. Les horaires théoriques sont disponibles ici
  • Noctilien (N132 de Paris à Melun): trois bus ont été rajoutés à 22h30, 23h30 et 0h30 mais les bus ne vont pas plus loin que Melun. Un bus 34 spécial est mis en place en correspondance à Melun avec le Noctilien de 22h30, départ aux alentours de minuit
  • Montereau: la ville renouvelle son opération: mise en place de deux bus, départ de Montereau 6h et 6h30, et départs de Paris Gare de Lyon (esplanade Marcel Beynard) 18h et 19h
  • Bus SNCF travaux: malheureusement, il n’y en a pas cette semaine…

Lundi 16 décembre

Circulation des trains lundi 16 décembre
  • Ligne R (incluant TER Bourgogne et Intercités Centre Val de Loire): aucun changement par rapport à la semaine dernière

Montereau-Paris : 6 trains dont 2 directs Paris, 1 qui s’arrête à Champagne et 3 omnibus (1 seul le matin), pas d’arrêts à Melun et Thomery
Paris-Montereau: 5 trains vers Montereau dont 1 direct Montereau, 1 qui s’arrête à Champagne et 3 omnibus (2 seulement le soir), pas d’arrêts à Melun et Thomery
Montargis-Paris: 6 trains dont 2 direct Nemours/Paris et 4 omnibus (2 seulement le matin) avec arrêt à Melun
Paris-Montargis: 6 trains dont 2 direct Nemours/Paris et 4 omnibus (2 seulement le soir) avec arrêt à Melun
Ligne Rbis: aucun train
Bus SNCF travaux: il n’y en a malheureusement plus cette semaine

Toutes les horaires ci-dessous
(attention, la partie Paris GdL-Melun du 23h16 ne roule bien sûr pas !)

  • Ligne D sur la branche Melun-Paris: Situation inchangée

Heure de pointe: un RER toutes les demi-heures
Sinon: un RER toutes les heures

Circulation des bus lundi 16 décembre
  • Bus 34: Trafic normal avec mise en place du renforcement demandé par IDFM en heure de pointe. La compilation de tous ces bus est disponible ici (en jaune ceux ajoutés en renforcement)
    De plus, a priori, le bus de 22h30 est décalé à 23h pour correspondre avec le dernier RER D qui arrive à Melun à 22h40.
    De plus, un bus 34 spécial est ajouté pour faire la correspondance à Melun avec le Noctilien partant à 22h30 de Paris (départ aux alentours de minuit)
  • Bus 46: Trafic normal. Les horaires théoriques sont disponibles ici
  • Noctilien (N132 de Paris à Melun): trois bus ont été rajoutés à 22h30, 23h30 et 0h30 mais les bus ne vont pas plus loin que Melun. Un bus 34 spécial est mis en place en correspondance à Melun avec le Noctilien de 22h30, départ aux alentours de minuit
  • Montereau: la ville renouvelle son opération: mise en place de deux bus, départ de Montereau 6h et 6h30, et départs de Paris Gare de Lyon (esplanade Marcel Beynard) 18h et 19h
  • Bus SNCF travaux: malheureusement, il n’y en a pas cette semaine…

Samedi 14 et dimanche 15 décembre

Circulation des trains samedi 14 et vendredi 15 décembre
  • Ligne R (incluant TER Bourgogne et Intercités Centre Val de Loire): dégradation par rapport aux horaires en semaine

Montereau-Paris : 6 trains dont 2 directs Paris, 1 qui s’arrête à Champagne et 3 omnibus (1 seul le matin), pas d’arrêts à Melun et Thomery
Paris-Montereau: 5 trains vers Montereau dont 1 direct Montereau, 1 qui s’arrête à Champagne et 3 omnibus (2 seulement le soir), pas d’arrêts à Melun et Thomery
Montargis-Paris: aucun train le samedi, 1 direct Montargis – Paris sans aucun arrêt le dimanche soir
Paris-Montargis: aucun train le samedi, 1 direct Montargis – Paris sans aucun arrêt le dimanche soir
Ligne Rbis: aucun train
Bus SNCF travaux: pas de bus travaux en week-end

Toutes les horaires de train ci-dessous

  • Ligne D sur la branche Melun-Paris: des trains seulement en milieu de journée entre 11h et 20h

Melun-Paris: départs de Melun seulement entre 11h20 et 18h35, ~1 train/h
Paris-Melun: départs de Paris seulement entre 12h28 et 19h47, ~1 train/h

Toutes les horaires ci-dessous

Circulation des bus samedi 14 et dimanche 15 décembre
  • Bus 34: Trafic normal pour le week-end, les horaires théoriques sont disponibles ici
  • Bus 46: Trafic normal pour le week-end, les horaires théoriques sont disponibles ici
  • Noctilien N132 de Paris à Melun: horaires classiques de week-end: deux départs à 1h et 2h de Paris Gare de Lyon pour Melun, pas de bus dans l’autre sens. Les horaires théoriques disponibles ici
  • Bus SNCF travaux: pas de bus travaux en week-end

Vendredi 13 décembre

Circulation des trains vendredi 13 décembre
  • Ligne R (incluant TER Bourgogne et Intercités Centre Val de Loire): peu d’amélioration à mercredi

Montereau-Paris : 6 trains dont 2 directs Paris, 1 qui s’arrête à Champagne et 3 omnibus (1 seul le matin), pas d’arrêts à Melun et Thomery
Paris-Montereau: 5 trains vers Montereau dont 1 direct Montereau, 1 qui s’arrête à Champagne et 3 omnibus (2 seulement le soir), pas d’arrêts à Melun et Thomery
Montargis-Paris: 6 trains dont 2 direct Nemours/Paris et 4 omnibus (2 seulement le matin) avec arrêt à Melun
Paris-Montargis: 6 trains dont 2 direct Nemours/Paris et 4 omnibus (2 seulement le soir) avec arrêt à Melun
Ligne Rbis: aucun train
Bus SNCF travaux: ils sont toujours programmés, départ 0h05 de la gare routière de Melun, un bus omnibus jusqu’à Montargis et un autre avec arrêts limités.

Toutes les horaires ci-dessous
(attention, la partie Paris GdL-Melun du 23h16 ne roule bien sûr pas !)

  • Ligne D sur la branche Melun-Paris: Situation inchangée

Heure de pointe: un RER toutes les demi-heures
Sinon: un RER toutes les heures

Toutes les horaires ci-dessous

Circulation des bus vendredi 13 décembre
  • Bus 34: Trafic normal avec mise en place du renforcement demandé par IDFM en heure de pointe. La compilation de tous ces bus est disponible ici (en jaune ceux ajoutés en renforcement)
    De plus, a priori, le bus de 22h30 est décalé à 23h pour correspondre avec le dernier RER D qui arrive à Melun à 23h.
    De plus, un bus 34 spécial est ajouté pour faire la correspondance à Melun avec le Noctilien de 22h30
  • Bus 46: Trafic normal. Les horaires théoriques sont disponibles ici
  • Noctilien (N132 de Paris à Melun): trois bus ont été rajoutés à 22h30, 23h30 et 0h30 mais les bus ne vont pas plus loin que Melun. Un bus 34 spécial est mis en place à partir du 11 décembre en correspondance à Melun avec le Noctilien de 22h30
  • Montereau: la ville renouvelle son opération: mise en place de deux bus, départ de Montereau 6h et 6h30, et départs de Paris Gare de Lyon (esplanade Marcel Beynard) 18h et 19h
  • Bus SNCF travaux: ils sont toujours programmés, départ 0h05 de la gare routière de Melun, un bus omnibus jusqu’à Montargis et un autre avec arrêts limités. La fiche travaux est affichée plus haut

Jeudi 12 décembre

Circulation des trains jeudi 12 décembre
  • Ligne R (incluant TER Bourgogne et Intercités Centre Val de Loire): peu d’amélioration à mercredi

Montereau-Paris : 5 trains dont 2 directs Paris et 3 omnibus (1 seul le matin), pas d’arrêts à Melun et Thomery
Paris-Montereau: 4 trains vers Montereau dont 1 direct Montereau et 3 omnibus (2 seulement le soir), pas d’arrêts à Melun et Thomery
Montargis-Paris: 6 trains dont 2 direct Nemours/Paris et 4 omnibus (2 seulement le matin) avec arrêt à Melun
Paris-Montargis: 6 trains dont 2 direct Nemours/Paris et 4 omnibus (2 seulement le soir) avec arrêt à Melun
Ligne Rbis: aucun train
Bus SNCF travaux: ils sont toujours programmés, départ 0h05 de la gare routière de Melun, un bus omnibus jusqu’à Montargis et un autre avec arrêts limités.

Toutes les horaires ici et les bus travaux via ce lien p.6

  • Ligne D sur la branche Melun-Paris: Situation inchangée

Heure de pointe: un RER toutes les demi-heures
Sinon: un RER toutes les heures

Toutes les horaires ici

Circulation des bus jeudi 12 décembre
  • Bus 34: Trafic normal avec mise en place du renforcement demandé par IDFM en heure de pointe. La compilation de tous ces bus est disponible ici (en jaune ceux ajoutés en renforcement)
    De plus, a priori, le bus de 22h30 est décalé à 23h pour correspondre avec le dernier RER D qui arrive à Melun à 23h.
    De plus, un bus 34 spécial est ajouté pour faire la correspondance à Melun avec le Noctilien de 22h30
  • Bus 46: Trafic normal. Les horaires théoriques sont disponibles ici
  • Noctilien (N132 de Paris à Melun): trois bus ont été rajoutés à 22h30, 23h30 et 0h30 mais les bus ne vont pas plus loin que Melun. Un bus 34 spécial est mis en place à partir du 11 décembre en correspondance à Melun avec le Noctilien de 22h30
  • Montereau: la ville renouvelle son opération: mise en place de deux bus, départ de Montereau 6h et 6h30, et départs de Paris Gare de Lyon (esplanade Marcel Beynard) 18h et 19h
  • Bus SNCF travaux: ils sont toujours programmés, départ 0h05 de la gare routière de Melun, un bus omnibus jusqu’à Montargis et un autre avec arrêts limités. La fiche travaux est affichée plus haut

Mercredi 11 décembre

Circulation des trains mercredi 11 décembre
  • Ligne R (incluant TER Bourgogne et Intercités Centre Val de Loire): Enfin, un peu d’amélioration !!!

Montereau-Paris : idem que 10 décembre, 3 trains dont 2 directs Paris et 1 omnibus, pas d’arrêts à Melun et Thomery
Paris-Montereau: idem que 10 décembre, 4 trains vers Montereau dont 1 direct Montereau et 3 omnibus, pas d’arrêts à Melun et Thomery
Montargis-Paris: 4 trains dont 1 direct Nemours/Paris et 3 omnibus (1 seule le matin) avec arrêt à Melun
Paris-Montargis: 5 trains dont 1 direct Nemours/Paris et 4 omnibus (2 seulement le soir) avec arrêt à Melun
Ligne Rbis: aucun train
Bus SNCF travaux: ils sont toujours programmés, départ 0h05 de la gare routière de Melun, un bus omnibus jusqu’à Montargis et un autre avec arrêts limités. Fiche travaux plus bas.

Toutes les horaires ici et les bus travaux ci-dessous

  • Ligne D sur la branche Melun-Paris: Situation inchangée

Heure de pointe: un RER toutes les demi-heures
Sinon: un RER toutes les heures

Toutes les horaires ici

Circulation des bus mercredi 11 décembre
  • Bus 34: Trafic normal avec mise en place du renforcement demandé par IDFM. La compilation de tous ces bus est disponible ici.
    A priori, le bus de 22h30 a été décalé à 23h pour correspondre avec le dernier RER D qui arrive à Melun à 23h.
  • Bus 46: Trafic normal. Les horaires théoriques sont disponibles ici
  • Noctilien (N132 de Paris à Melun): trois bus ont été rajoutés à 22h30, 23h30 et 0h30 mais les bus ne vont pas plus loin que Melun.
  • Montereau: la ville renouvelle son opération: mise en place de deux bus, départ de Montereau 6h et 6h30, et départs de Paris Gare de Lyon (esplanade Marcel Beynard) 18h et 19h
  • Bus SNCF travaux: ils sont toujours programmés, départ 0h05 de la gare routière de Melun, un bus omnibus jusqu’à Montargis et un autre avec arrêts limités. La fiche travaux est affichée plus haut

Mardi 10 décembre

Circulation des trains mardi 10 décembre

Même circulation que la veille.

  • Ligne R (incluant TER Bourgogne et Intercités Centre Val de Loire):

Montereau-Paris : 3 trains dont 2 directs Paris
Paris-Montereau: 4 trains vers Montereau dont 1 direct Montereau
Montargis-Paris: 1 train avec unique arrêt à Nemours
Paris-Montargis: 1 train avec unique arrêt à Nemours
Ligne Rbis: aucun train
Toutes les infos disponibles ici

  • Ligne D sur la branche Melun-Paris:

Heure de pointe: un RER toutes les demi-heures
Sinon: un RER toutes les heures
Horaires disponibles ici

Circulation des bus mardi 10 décembre
  • Bus 34: Le blocage du dépôt est terminé, le service devrait se faire normalement, avec enfin les bus de renforcement annoncés depuis le début de la grève. Les horaires théoriques sont disponibles ici et les horaires des bus supplémentaires disponibles là.
    Le dernier bus 34 de la journée (prévu 22h30) a été décalé à 23h pour correspondre avec le dernier RER D qui arrive à Melun à 23h.
  • Bus 46: Le dépôt n’est pas bloqué, les bus devraient rouler normalement sur cette ligne. Les horaires théoriques sont disponibles ici
  • Noctilien (N132 de Paris à Melun): trois bus ont été rajoutés à 22h30, 23h30 et 0h30 mais les bus ne vont pas plus loin que Melun.
  • Montereau: la ville renouvelle son opération: mise en place de deux bus, départ de Montereau 6h et 6h30, et départs de Paris Gare de Lyon (esplanade Marcel Beynard) 18h et 19h

Lundi 9 décembre

ATTENTION, tous les signaux sont au rouge: dans la mesure du possible, éviter les transports en commun, car y voyager risque d’être TRÈS TRÈS TRÈS COMPLIQUÉ avec beaucoup de saturation.

Circulation des trains lundi 9 décembre
  • Ligne R (incluant TER Bourgogne et Intercités Centre Val de Loire):

Montereau-Paris : 3 trains dont 2 directs Paris
Paris-Montereau: 4 trains vers Montereau dont 1 direct Montereau
Montargis-Paris: 1 train avec unique arrêt à Nemours
Paris-Montargis: 1 train avec unique arrêt à Nemours
Ligne Rbis: aucun train
Toutes les infos disponibles ici

  • Ligne D sur la branche Melun-Paris:

Heure de pointe: un RER toutes les demi-heures
Sinon: un RER toutes les heures
Horaires disponibles ici

Circulation des bus lundi 9 décembre
  • Bus 34: Le blocage du dépôt est terminé, le service devrait se faire normalement, avec enfin les bus de renforcement annoncés depuis le début de la grève. Les horaires théoriques sont disponibles ici et les horaires des bus supplémentaires disponibles là.
    Le dernier bus 34 de la journée (prévu 22h30) a été décalé à 23h pour correspondre avec le dernier RER D qui arrive à Melun à 23h.
  • Bus 46: Le dépôt n’est pas bloqué, les bus devraient rouler normalement sur cette ligne. Les horaires théoriques sont disponibles ici
  • Noctilien (N132 de Paris à Melun): trois bus ont été rajoutés à 22h30, 23h30 et 0h30 mais les bus ne vont pas plus loin que Melun.
  • Montereau: la ville renouvelle son opération: mise en place de deux bus, départ de Montereau 6h et 6h30, et départs de Paris Gare de Lyon (esplanade Marcel Beynard) 18h et 19h

Dimanche 8 décembre

Circulation des trains dimanche 8 décembre
  • Ligne R (incluant TER Bourgogne et Intercités Centre Val de Loire): Aucun train ne circulera sur la ligne
  • Ligne D sur la branche Melun-Paris: a peu près un RER toutes les heures, horaires disponibles ici

Samedi 7 décembre

Circulation des trains samedi 7 décembre
  • Ligne R (incluant TER Bourgogne et Intercités Centre Val de Loire):
    sur la Rbis: 0 trains
    sur la branche Montargis: 0 trains
    sur la branche Montereau: 3 trains (TER Bourgogne) , départs 7h14, 11h16 et 17h13 de Montereau, départs 8h46, 12h46 et 18j46 de Paris, liste détaillée disponible ici
  • Ligne D sur la branche Melun-Paris: a peu près un RER toutes les heures, horaires disponibles ici
  • RER A à Torcy: en attente d’infos
  • Métro parisien: la 1 et la 14 fonctionnent « normalement » (mais seront probablement prises d’assaut), les 4, 7 et 9 seulement entre 13h et 18h, rien sur les autres lignes. Plus de détails disponibles ici
Circulation des bus samedi 7 décembre
  • Bus 34: Les perturbations liées au blocage du dépôt pourraient se poursuivre, un préavis de grève a été déposé. Les horaires théoriques sont disponibles ici, et ne tiennent pas compte des renforcements du prolongement de la grève (bus en moins) ni des demandes de renforcement d’IDFM (bus en plus)
  • Bus 46: les bus devraient rouler normalement sur cette ligne, à confirmer. Les horaires théoriques sont disponibles ici
  • Noctilien (N132 de Paris à Melun): trois bus ont été rajoutés à 22h30, 23h30 et 0h30 mais les bus ne vont pas plus loin que Melun.

Vendredi 6 décembre

Circulation des trains vendredi 6 décembre
Circulation des bus vendredi 6 décembre
  • Bus 34: Les perturbations liées au blocage du dépôt pourraient se poursuivre ce vendredi 6, empêchant le renforcement de ligne souhaité par IDFM. Les horaires théoriques sont disponibles ici
  • Bus 46: le blocage des dépôts devrait être terminé et les bus devraient rouler normalement sur cette ligne. Les horaires théoriques sont disponibles ici
  • Noctilien (N132 de Paris à Melun): trois bus ont été rajoutés à 22h30, 23h30 et 0h30 mais les bus ne vont pas plus loin que Melun

Jeudi 5 décembre

Circulation des trains jeudi 5 décembre
  • Ligne R: 0 trains, y compris les TER Bourgogne et les Intercités du Centre Val de Loire. Au moins, c’est clair…
  • Ligne D sur la branche Melun-Paris: 2 trains par heure de pointe sur la branche Combs-la-Ville, et c’est tout (détail des trains plus bas). Rien sur les autres branches au sud de Paris
Le RER D en direction de Paris via Combs-la-Ville
Le RER D en direction de Melun via Combs-la-Ville
  • Trains Bourgogne s’arrêtant à Villeneuve-la-Guyard: a priori, aucun train ne circule
  • RER A à Torcy: les horaires des trains de Torcy à Paris et de Paris à Torcy
  • Métro parisien: la 1 et la 14 fonctionnent « normalement » (mais seront probablement prises d’assaut), les 4, 7 et 9 seulement en heure de pointe et très perturbé (1 train sur respectivement 3, 4, et 4), rien sur les autres lignes.
Circulation des bus jeudi 5 décembre
  • Bus 34: Edit – le dépôt de bus est bloqué par les grévistes le 3 décembre, aucun bus n’a circulé ce jour-là, il semble que ce sera la même chose les jours suivants, ie. 0 bus sur la 34
    IDFM souhaitait renforcer la ligne 34 avec 10 bus supplémentaires le matin et 10 autres le soir. Cependant, la ligne sera elle aussi perturbée par la grève (les conducteurs de bus n’ont pas d’obligation légale de se déclarer en avance comme les conducteurs de train, il est donc probable que des grévistes se déclarent le jour J, ce qui perturberait bien sûr les plans de transport…). Voici les derniers horaires de bus annoncés sur cette ligne, en espérant qu’ils puissent être tenus:
La ligne 34 en direction de Melun
La ligne 34 en direction de Château-Landon
  • Bus 46: le dépôt de bus est bloqué par les grévistes le 3 décembre, aucun bus n’a circulé ce jour-là, il semble que ce sera la même chose les jours suivants, ie. 0 bus sur la 46
  • Sur les autres lignes de bus, nous n’avons pas plus d’infos à ce stade
  • Noctilien (N132 de Paris à Melun): nous sommes encore en attente d’informations sur ce sujet
  • Bus à Montereau: pour les Monterelais, mise en place de deux bus, départ de Montereau 6h et 6h30, et départs de Paris Gare de Lyon (esplanade Marcel Beynard) 18h et 19h
Proposition d’itinéraires le 5 décembre

Ci-dessous la liste des itinéraires envisageables en transports en commun le jeudi 5 décembre pour monter sur Paris. Attention, de toute façon, ça va être une galère noire partout: pour monter à Paris, pour se déplacer dans Paris et en proche banlieue.

  • Remonter avec la 34 vers Melun puis prendre le RER D: voici les horaires pour revenir à Melun le soir:
Arrivée du D à Melun17h0918h0918h3920h09-20h2521h35
Départ du 34 de Melun17h20-17h3018h3018h45-19h20h3022h
  • Remonter en voiture vers Torcy et prendre le RER A: la solution si vous aimez cumuler les bouchons et le manque de trains 🙂

Mercredi 4 décembre

Circulation des trains le mercredi 4 décembre au soir

Mercredi soir, sur la ligne R, a priori, tous les trains devraient rouler au-delà de 19h, à part peut-être une annulation par-ci par-là. Mais ne prenez pas trop de risques quand même, on ne sait jamais…